volontariat nepal katmandou

Volontariat au népal à Katmandou 2006

 

 

Namasté !

 

- Dès l'arrivée au Népal, le traditionnel "namasté" dépayse. Ce geste bienveillant rassure et met en confiance. Je découvre alors pendant trois mois un pays, une culture, des personnes dont la gentillesse et l'ouverture d'esprit n'ont d'égal nulle part ailleurs.

 

Ki-li-mente

 

- Mon prénom est difficile à prononcer pour les enfants, ils m'appellent souvent "Ki-li-mente". En tant que volontaire, je me rends utile comme je peux. J'aide à préparer à manger, les devoirs (les enfants étudient l'anglais dès la maternelle), je les accompagne à l'école, je joue avec eux etc. Chaque instant est riche et je dois avouer qu'ils m'apprennent plus que je ne le leur apprends. Merci à Surendra, Sushma, Naule, Laxman, Menu et tous les autres !

 

Tuk tuk

 

- Je visite la ville tout d'abord en compagnie d'autres volontaires, puis de plus en plus je m'y aventure seul. Je deviens un adepte du "tuk tuk". Les bus de ville à trois roues dans lesquels il est parfois difficile de rentrer. Katmandou fourmille de temples et de lieux de prières. C'est un mélange détonnant d'hindouisme et de bouddhisme. Je passe souvent du temps à Bodnath, qui est proche de l'orphelinat. J'aime le calme qui y règne, et les pâtisseries de types occidentales. Il me faudra du temps pour apprécier ma ration de dal bath deux fois par jour.

 

Tika

 

- La tika est la marque rouge que chacun se met entre les sourcils le matin. Lors de festivals, la tika devient un mélange de riz, sucre et colorant rouge. j'ai la chance de célébrer de nombreux festivals, parfois indien, parfois népalais : the father's day, the brother's day et Dashain. C'est le festival le plus important du Népal, un peu l'équivalent de Noël occidental, qui dure trois semaines. Je pars juste avant un festival très réputé aussi : the light festival.

 

He's my brother

 

- Je rencontre des familles qui vivent autour de l'orphelinat, avec lesquelles je passe beaucoup de temps. Notamment la famille de Nanou, Sameer et Dipa. J'ai un peu de difficultés au début à savoir qui est qui, ils s'appellent tous « my brother » ou « my sister » qu'ils soient cousins, oncles ou véritablement frères et soeurs. Bref, je suis très souvent invité chez eux. Lors de mon départ, ils m'offrent des cadeaux pour ma mère (ama) et ma soeur (didi) : des saris, bracelets et divers accessoires.

 

Pokhara et Chitwan

 

- Je passe quelques jours à Pokhara d'où nous partons faire un trekking de 3 jours autour de l'Annapurna. Tôt le matin du deuxième jour, nous atteignons Poon Hill. Un spectacle de paix et de sérénité exceptionnel, s'offre à nous. C'est à couper le souffle, au sens propre comme au sens figuré. L'oxygène se fait rare ! Chitwan me permet de profiter du confort occidental et de me reposer. Il y a beaucoup de temps libre. Les matins et après midi, nous en profitons tous pour dormir, le climat tropical assomme vite l'été. Balade à dos d'éléphants, visite de la nurserie et marche dans la jungle font parti du programme classique !